BP : MINATD Cameroun : Tél: (+237) 222 23 52 60 Email : sdaclminatd@minatd.gov.cm
  • En ligne
  • 477

Commandement territorial : les gouverneurs de région en conclave

La première conférence semestrielle s’est ouverte mardi 25 juillet 2017à Yaoundé sous la présidence du MINATD, René Emmanuel Sadi.

« Autorités administratives, préservation de la paix sociale et protection de l’espace national ». C’est le thème de la première conférence semestrielle des gouverneurs de région au titre de l’année 2017 qui s’est ouverte hier, mardi 25 juillet 2017 dès 10 h dans la salle des délibérations des Conseils de la Communauté urbaine de Yaoundé. Sous la présidence du ministre de

l’Administration territoriale et de la Décentralisation (MINATD), René Emmanuel Sadi, les dix gouverneurs de région vont faire le point de la situation de leurs unités administratives respectives. Des travaux qui s’ouvrent au moment où les responsables des régions viennent de boucler l’installation des préfets récemment nommés par le président de la République à la tête decertains départements. Ces assises, qui vont durer jusqu’à jeudi prochain, se tiennent dans un contexte toujours marqué par la guerre que mène le Cameroun contre la secte islamiste Boko Haram dans la région de l’Extrême-Nord, en même temps que notre pays fait face aux incursions des bandes armées venues de la République centrafricaine voisine.

L’on ne saurait oublier que les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest viennent d’être secouées par des mouvements d’humeur nés de revendications des syndicats d’avocats et d’enseignants. Des mouvements auxquels, le gouvernement, à l’initiative du président de la République, a apporté un ensemble de réponses pour satisfaire ces préoccupations. Autant de sujets que ne manqueront pas d’évoquer ces « chefs de terre », dont les travaux s’articuleront autour d’un ensemble de communications que présenteront par ailleurs d’autres membres du gouvernement, en même temps que chaque gouverneur sera amené à faire le point de la situation dans la région placée sous son autorité. Il convient par ailleurs de relever que ces travaux s’ouvrent alors que le Cameroun est engagé dans les préparatifs de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 qu’il va accueillir au mois de juin 2019. Cinq des dix régions du pays sont appelées à abriter cet événement qui va mobiliser le gotha du football continental. Des sujets et d’autres qui vont donc meubler les travaux des gouverneurs de région, qui recevront sans doute par la même occasion, les directives gouvernementales en vue d’une meilleure préservation de la paix sociale et d’une préparation réussie de cet événement.